AGIR POUR DÉVELOPPER LA QUALITÉ DE VIE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (QVCT) 

Tendre au bien-être au travail
1 jour

Tient compte des modifications de la loi applicables depuis le 31 Mars 2022

Moyens pédagogiques :

Présentation des concepts, vidéo, projection, échanges, mise en situation par des exercices pratiques d'assimilation

Modalités pédagogiques :

Présentiel - Distanciel

Durée :

1 jour ou plus selon vos attentes

Tarif :

Nous consulter, varie selon le lieu de la formation et le nombre de participants.

Nombre de stagiaires :

Maximum 10 stagiaires

Public concerné :

Toute personne volontaire ou désignée par l’employeur comme référent sécurité, ayant une sensibilité pour l’amélioration des conditions de travail et la prévention des risques en entreprise

Accessibilité :

Accessible à tous

Pré requis :

Avoir quelques notions de prévention des risques au travail

Évaluation des connaissances acquises :

Épreuves d’évaluation mises en œuvre à l’issue de la formation

Document délivré en fin de formation :

Attestation

Ce que dit la loi :

La Loi « travail » dite loi Rebsamen le 18 août 2015, renforcée par la loi El Khomri, a transposé juridiquement un certain nombre des recommandations de l’ANI. Une « négociation annuelle obligatoire » (NAO) sur les principales thématiques de la QVT et sur l’égalité homme-femme. Le Plan National Santé au Travail PNST3, différents accords de Branche et directives ministérielles, complètent le dispositif.

La QVT (ou QVCT est définie par l'Accord National Interprofessionnel sur l’Égalité Professionnelle et la Qualité de Vie au Travail comme étant "les conditions dans lesquelles les salarié.es exercent leur travail, et leur capacité à s'exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci, qui déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte."

Café intérieur

Le 19 juin 2013 L’Accord national interprofessionnel (ANI) introduit par les organisations syndicales la notion construite et définie de QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL dans l’entreprise. Le 31 Mars 2022 31 mars 2022, l’expression « qualité de vie au travail » (QVT) est  remplacée dans le Code du travail par « qualité de vie et des conditions de travail » (QVCT)

L’usage du concept QVT permet de faire émerger la dimension positive et constructive du travail. L’opportunité de passer de la gestion des risques à une refonte des modes d’organisation et de management. Implique la participation de tous : CSE, préventeurs, services de santé au travail mais également des salariés, des managers, des équipes de direction, à travers la mise en place d’espaces de discussion, des lieux de prise en charge collective des tensions provoquées par la montée des contraintes dans les organisations, ce qui favorise la régulation, la production de règles collectives.

Objectifs :

  • Comprendre l'objet de la QVCT dans le secteur professionnel

  • Les spécificités et utilités de cette démarche

  • Avoir un aperçu des principaux outils et méthodes afin de mieux choisir

  • Choisir et argumenter des axes d'amélioration possible pour la qualité de vie de tous.

Programme :

1 -Chiffres clés sur la qualité de travail perçue dans les entreprises

2 -Différentes définitions

3 -Les enjeux : humains, sociétaux, économiques et juridique de la QVCT

4 -Le cadre réglementaire : Code du travail, ANACT, ANI, PST

5 -Les déterminants : Concilier amélioration des conditions de travail et performance économique, les critères de risque selon Gollac

6 -La démarche : Trouver un équilibre entre l’organisation du travail, l’environnement et conditions de vie au travail, le développement personnel et professionnel, les relations interpersonnelles.

7 - Quel référentiel choisir :

Le référentiel ANI : les 10 points

Le référentiel ANACT : les 6 déterminants

8 -Choisir la/les dimensions à privilégier dans votre entreprise

9 -Les étapes incontournables de la démarche QVCT

10 -Travailler en mode projet : QQOQCCP

11 -Les outils : diagnostic, les indicateurs, tableau de suivi, questionnaires…

12 -Étude de cas

13 -Exemples et axes d’améliorations possibles

normandie prevention 2019.png